Preparer-son-roadtrip-Voyager-en-Italie_by-Drawingsandthings-Venise-Burano-MuranoRoad-trip en Italie #1 – De Venise aux îles de Murano et Burano

 

Comme vous le savez déjà, l’année dernière je me suis rendue en Italie. Avec Robin, nous sommes de grands férus de road-trip. C’est vraiment notre truc !
A chaque fois que l’on veut partir en vacances, nous optons pour cette option car cela nous permet de voir un maximum de choses, sans nous coûter beaucoup plus cher que si nous restions plusieurs jours sur place. D’ailleurs, Venise étant une ville très cher, j’étais plutôt contente de ne la visiter que pendant deux jours, car le prix des logements et des déplacements, ne sont pas donnés.


Lors de notre road-trip, je voulais essentiellement passer du temps sur les îles de Murano et Burano. Ces îles sont uniques en leur genre et ont chacune leurs spécialités. L’une est spécialisée dans la création d’objets en verre et l’autre dans la confection de dentelle plus fine que celle de Venise. La ville de Venise, en-elle même ne m’attirait pas du tout. Pourtant, j’ai été époustouflée par cette ville qui est magnifique, et même quand on s’éloigne de la place San Marco.

Road-trip-en-Italie-Venise-Drawingsandthings - Vue du pont rialto

Que visiter à Venise :

Pour le coup, je ne pourrais que vous conseiller de vous balader à travers les ruelles éloignées de San Marco. Nous n’avions qu’une seule journée à consacrer à Venise, donc nous avons fait le choix de ne pas visiter de monuments. L’inconvénient de l’Italie, c’est que les gros monuments sont souvent payant et cher. Nous avons alors privilégié, les visites à Florence et Rome, plutôt que dans nos autres villes étapes.

 

Mais comment faire pour voir quelques oeuvres italiennes sans payer ?


Vous avez frappé à la bonne porte ! Ce qui est génial en Italie, c’est que l’art est vraiment partout. Pour en voir à Venise, il suffit d’ouvrir bien grand les yeux et surtout d’aller vous balader dans les quartiers de l’Arsenal et du Castello.

 

Nous avons passé une grande partie de l’après-midi à sillonner les rues de ces quartiers et c’était vraiment magique ! En effet, dans ces quartiers il y avait peu de monde et en plus on s’est littéralement perdus pour profiter de chaque ruelles. Parfois il suffisait juste de lever la tête pour voir une toile ou un plafond peint.

 

Une visite qui change ?


J’ai adoré visiter la ville à bord d’un Vaporetto. Attention, pour pleinement en profiter, l’idéal est de monter à bord tôt le matin ou tard le soir dans les derniers bateaux de la journée. (Cette option n’est vraiment pas possible sur les grands week-ends ou pendant l’été. Pour rappel, nous sommes partis en mai, et il y avait déjà beaucoup de monde)
Installés à bord du Vaporetto 1 ou 2 vous pourrez mieux admirer les palais, églises, ou petits détails qui font de Venise, la belle ville des amoureux.

Une visite qui en met pleins les yeux !


Visiter Venise de nuit est vraiment une très bonne option. Nous sommes arrivés à 17h sur l’île de Mestre (ou nous logions) et nous avons eu l’envie d’aller visiter la ville le soir. Et ça c’était LA bonne idée du voyage. Venise prend une dimension particulière au soleil couchant. Les couleurs des murs sont magnifiques : dans les tons ocre. Et même en pleine nuit, le charme de Venise est à son maximum et les rues sont désertes !


Que visiter à Burano et Murano :

Burano et Murano sont vraiment les lieux les plus Instagrammables de notre road-trip Italien. Même s’il faut plus d’une heure de Vaporetto pour aller à Burano, je ne peux que vous conseiller de vous rendre sur l’île de bonne heure ! L’île étant très petite, elle est vite assaillie par les touristes. D’ailleurs presque tous les restaurants sont affichés complets, donc si vous comptiez manger sur l’île, pensez à réserver !

Un peu d’histoire :

Les façades qui composent Burano, forme un joli arc en ciel dans chaque rues. On dit que les pêcheurs pouvaient se repérer plus facilement, par temps de brume, grâce aux façades colorées de l’île.

Road-trip-en-Italie-Venise-Drawingsandthings - Burano, la ville de pêcheurs, colorée

Que manger à Burano ?

L’île est connue pour des petits biscuits secs : les Bussolaï. Et je ne peux que vous conseiller d’acheter quelques parfums, surtout si vous voulez patienter pendant votre voyage de retour !

Vous pouvez aller les yeux fermés ici : Pastry Bakery Palmisano

En revanche, j’ai été déçue de Murano. Je l’ai trouvée beaucoup plus fade que Burano ou Venise. Malgré tout, pour vous rendre sur l’île de Burano, vous êtes obligés de faire escale à Muraro, donc profitez-en pour faire un petit tour !

Quelques informations supplémentaires :

Ou loger à Venise ?

L’île de San Marco est hors de prix. Le mieux est de prendre des Airbnb à Mestre. Mestre est desservie par un bus direct de l’aéroport, et vous avez une gare qui vous mène directement à l’île de San Marco

 

Comment se rendre à Venise ?

Il existe plusieurs options pour se rendre à Venise. Pour moi, la meilleure solution reste le train. Le trajet est rapide et peu cher pour y aller de façon direct depuis Mestre. Attention, il faudra ABSOLUMENT composter vos billets avant de monter sur le quai, sinon gare aux amendes, et cela arrive très fréquemment.

 

J’espère que cet article vous aura plu, et à très vite pour la suite de ce road-trip !

A lire aussi

5 Comments

  1. Très joli article 🙂 J’aimerais beaucoup aller à Venise mais le fait que ce soit un lieu si touristique me refroidit un peu. J’adore les couleurs des façades de Burano, c’est magnifique ! Je reviendrai pour lire la suite de votre road trip 😉

    1. Drawings And Things says:

      Franchement ose ! Je te conseille les périodes hors saison, mais très sincèrement j’ai adoré Venise, c’est vraiment un coup de coeur et pourtant comme je l’ai dit, j’y suis allée à reculons !

  2. Ça avait l’air top ce road trip, les photos sont jolies avec toutes ces façades colorées ! Venise peut-être bien à voir aussi au moment du carnaval, mais faut aimer la foule car ça doit être noir de monde..!

    1. Drawings And Things says:

      Arf, ça doit être magnifique, mais je ne pourrais pas personnellement ! Je connais que trop bien les fêtes des lumières lyonnaises, qui je trouve gâchent un peu le paysage. Ou alors, il faut y aller en connaissant bien la ville et du coup trouver le moyen de s’éclipser quand le temps le permet !

  3. Tellement beau avec cette architecture et toutes ces couleurs!

Laisser un commentaire