Mes lectures BD #4 – Le dessein & Cinq mille kilomètres par seconde

Lectures_Drawingsandthings Dernieres Lectures BD - Le dessein - Cinq Milles Kilometres par seconde - by Drawingsandthings copie

LE DESSEIN

Dernieres Lectures BD - Le Dessein - par Jonathan Munoz - Glénat BD - by Drawingsandthings (1)#L’histoire :  « Nous n’avons pas retenu votre projet car il ne correspond pas à notre ligne éditoriale. » Tous les matins, ce jeune auteur reçoit la même lettre de refus déprimante… Mais alors qu’il croit être tombé dans les abysses de la loose attitude, il fait la rencontre, déterminante, d’un vieux bonhomme aux allures de clochard, qui lui fait la surprenante proposition de le guider sur le chemin du parfait auteur de BD. Quel message transmettre ? À quel public s’adresser ? Comment adapter son dessin au propos ?… L’art séquentiel n’a aucun secret pour lui ! Sauf que la voie pour devenir le meilleur dessinateur est longue et sinueuse. Notre jeune apprenti a-t-il seulement la force et le courage d’affronter toutes les épreuves ?

Dernieres Lectures BD - Le Dessein - par Jonathan Munoz - Glénat BD - by Drawingsandthings (2)

#Mon avis : Le dessein (littéraire) : Projet de faire quelque chose, intention, but que l’on se propose. La définition même du titre de ce roman graphique résume parfaitement l’histoire. Avec beaucoup d’humour, Jonathan Munoz retrace le parcours d’un dessinateur et de ses amis qui essayent de percer dans ce monde inaccessible et difficile.

Dernieres Lectures BD - Le Dessein - par Jonathan Munoz - Glénat BD - by Drawingsandthings (3)

Ce que j’ai aimé (tout comme Rose) c’est le mélange des styles graphiques. L’histoire principale est traitée en noir et blanc avec un trait simple qui ferait presque penser à un manga. Mais dès qu’on retrouve le dessin réalisé par l’illustrateur, il est en couleur, avec un style complètement différent. Cela met beaucoup de rythme et met en valeur le travail de l’illustrateur qui évolue au fil de l’histoire.

Dernieres Lectures BD - Le Dessein - par Jonathan Munoz - Glénat BD - by Drawingsandthings (4)

Aussi, la première partie nous explique le monde impitoyable de la bande dessiné, et au sens large du monde de l’image. (car ça marche aussi pour la graphiste que je suis !). Comme par exemple, comment une image doit répondre à certains critères, comment éviter les pièges, les cadrages… C’est vraiment intéressant, car le jeune dessinateur doit assimiler les conseils de son mentor pour progresser.

En savoir plus ?
Genre : Humour et Roman Graphique
Pages : 112 pages en couleurs
Prix : 17,50 euros

Fiche Officielle : Editions Glénat

CINQ MILLE KILOMETRES PAR SECONDE

Dernieres Lectures BD - Cinq mille kilomètres par seconde - Manuele Fior - Babelio - by Drawingsandthings (1)

#L’histoire : L’histoire d’amour entre Piero et Lucia, que l’on retrouve à différents moments de leur vie dans Cinq mille kilomètres par seconde, se présente comme le portrait d’une certaine génération: celle qui, instable et sans repère, se trouve aujourd’hui dans la trentaine. Séduite par des milliers de modèles de vie possibles, elle ne sait en trouver un qui lui convienne. En le cherchant, elle s’aventure dans le monde, emprunte de nouveaux chemins, et s’égare. L’amour, idéalisé par l’éloignement, trompé par l’illusion de moyens de communication de plus en plus rapides, se transforme, s’épuise, et révèle alors la cruauté de son visage.

Dernieres Lectures BD - Cinq mille kilomètres par seconde - Manuele Fior - Babelio - by Drawingsandthings (3)

#Mon avis : L’histoire n’est pas inédite, mais je l’ai trouvé particulièrement originale de par les ellipses et le graphisme. Les différents moments choisis suffisent à se rendre compte de l’incertitude de nos choix et d’une relation entre un homme et une femme.

Dernieres Lectures BD - Cinq mille kilomètres par seconde - Manuele Fior - Babelio - by Drawingsandthings (2)

Ce que j’ai trouvé particulièrement beau dans cet album, c’est le travail de Manuel Fior. D’ailleurs, c’est ce qui m’a le plus incité à lire ce livre ! Comme vous le savez, j’adore les colorisations ou le travail des illustrateurs à la main. Dans son album, ce qui m’a particulièrement bluffé, ce sont les ambiances que l’illustrateur arrive à retranscrire. Avec le travail de l’encre on rentre et on sent les émotions, et la traversée de chaque pays. Et je dois vous dire que les couleurs nous permettent de comprendre l’histoire, d’ailleurs, vous verrez de nombreuses pages sans dialogue et je dois vous dire que cela ne m’a pas du tout manqué !

Dernieres Lectures BD - Cinq mille kilomètres par seconde - Manuele Fior - Babelio - by Drawingsandthings (4)

En savoir plus ?
Genre : Roman Graphique

Fiche Officielle : Editions Babelio

2 Comments on “Mes lectures BD #4 – Le dessein & Cinq mille kilomètres par seconde

  1. Merci pour cette jolie chronique. En plus elle a été réalisé avec une de mes bd préférée, alors j’en suis d autant plus heureux 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *