Ce matin, je vous présente un tout nouveau coup de coeur pour une série de science-fiction, dont le deuxième tome est sorti récemment. Avec la part merveilleuse, j’ai joué avec ma curiosité puisque ce genre n’est pas forcément celui auquel j’adhère à 100%. Pourtant, Ruppert et Mulot, signent une série palpitante qui évoluera sur trois tomes

Histoire et avis

Tandis que les Français ont pris l’habitude de vivre aux côtés de créatures mystérieuses et inoffensives appelées « Toutes ». Orsay, un jeune jardinier resté à la campagne pour s’occuper de sa mère, est attaqué par l’une d’elle. Son corps va alors subir une mutation, là ou le « Toute » l’a touché.
Il décide de partir à Paris pour obtenir des réponses, mais rien ne va se passer comme prévu. Lors de son voyage, il va faire la rencontre de personnes qui semblent être comme lui…

Bien au delà d’un récit de science-fiction, j’ai trouvé que ces deux premiers tomes nous amènent à nous questionner sur des sujets humanistes comme l’acceptation, la différence et le respect des autres.

Ces créatures tout aussi fascinantes que « merveilleuses » intriguent beaucoup pendant cette lecture. Inoffensives la plupart du temps, elles se montrent cruelles envers certains hommes, mais pourquoi ?
D’ailleurs, les humains génétiquement modifiés par les « Toutes », sont aussi à la recherche de réponses et de pouvoir. Quels choix s’offrent à ces humains capable de choses extraordinaires ? Faut-il s’en servir de manière égoïste ? Apprendre à vivre avec ? Faut-il aider ceux qui n’ont pas les mêmes objectifs que nous ? Ce sont d’autant de questions, que la réalité de notre monde nous impose.

Au delà de l’aspect graphique qui est sublime ces deux premiers tomes nous bouleverse, et nous choque par des images violentes et des dialogues percutants.


Ma note

10/10

C’est vraiment une série aussi belle que fascinante.

#dispo ici

*Bandes dessinées offertes par les éditions @dargaud

A lire aussi

Laisser un commentaire